Guillaume Allais photo

Des univers technologiques apprennent à travailler ensemble

Guillaume Allais est le directeur de LETSEE, la division digitale d’AMP VISUAL TV. Durant cette période inédite de confinement, ses équipes sont sur le pont pour apporter leur contribution aux émissions que nous assurons pour nos clients. Et pour cause, il s’agit plus que jamais de capitaliser sur les savoir-faire de transmission et de production à distance. Plus de 15 ans de recherches et développement, et d’expérience acquis au fil du temps.

Quelles sont les activités qui vous occupent actuellement ?

AMP VISUAL TV a été sollicité dès le début du confinement pour continuer ou mettre en place des programmes qui s’adaptent aux conditions de distanciation. En plus de Quotidien et 28 minutes qui sont produits au sein de nos Studios Rive Gauche, nous nous occupons notamment d’émissions spéciales « confinement ». On peut citer la Maison Lumni pour France Télévision, Affaire conclue sur France 2, l’émission Tous en cuisine de Cyril Lignac sur M6, C dans l'air, la Quotidienne pour France 5 ou Qui veut gagner des millions sur TF1. Ces programmes s’appuient majoritairement sur des liaisons en direct depuis les domiciles des animateurs ou des intervenants. Il a fallu, entre autres déployer en très peu de temps des solutions inédites pour réaliser des multiplex qui mobilisent le moins de monde possible en extérieur. Comme il n’était pas question de ne faire que des liaisons skype, nous avons dû trouver un éventail de solutions de captations et transmissions.

Par exemple, Sur Tous en cuisine, la captation s’effectue directement au domicile de Cyril Lignac avec la présence d’un seul cadreur avec des caméras broadcast télécommandées. Les signaux sont compressés et transmis via IP ou téléphonie 4G. Des liaisons Skype sont également utilisées pour faire intervenir des spectateurs depuis leur cuisine. La réalisation se déroule à distance sur l’une de nos régies fixes des studios, ou en cars-régie et nous travaillons donc en Remote. Le réalisateur peut effectuer ses choix de caméras et même adresser ses ordres dans le casque du cadreur, comme s’il se trouvait sur un plateau à proximité. Avec LETSEE, nous avons mis en œuvre un ensemble de solutions de transmissions que nous pratiquons depuis longtemps qui s’appuient autant sur le satellite que de la fibre, de l’IP ou de la 4 G. Notre média center joue donc à fond son rôle de gare d’aiguillage entre les lieux de tournages, les téléports, nos régies et les chaînes TV.

C’est un moyen de production que vous pratiquez déjà depuis longtemps ?

Oui il n’y a rien de vraiment neuf, c’est notre fonction principale effectivement toute l’année. Mais ce qui est nouveau actuellement c’est que nous marions à grande échelle toutes ces technologies issues du digitales et celles du broadcast. Nous ne sommes pas une start-up digitale, notre philosophie a toujours été d’apporter au broadcast des nouvelles solutions issues du web à condition qu’elles respectent un standard de qualité que l’on estime nécessaire. Savoir assembler les technologies d’univers différents, y agréger des plateformes comme Skype ponctuellement si cela sert l’éditorial, on sait faire.

Différentes solutions combinées ensemble ?

C’est effectivement un ADN d’AMP VISUAL TV depuis trente ans. Nous ne sommes pas des fabricants de matériels, nous ne sommes pas des loueurs, nous sommes des assembleurs nous jouons notre rôle de prestataire partenaire qui garantit des programmes de haute qualité. S’appuyer en même temps sur les fibres, le satellite, la 4G ou l’IP, les rassembler en remote, réaliser le programme à distance, assurer la post-production et livrer des PAD, cela demande des savoir-faire qui ne peuvent être issus que d’une longue expérience. Avec plus de 15 ans de R&D, de pratique du streaming et une vrai méthodologie de conduite de projets, nous sommes clairement uniques sur le marché.

Vous sentez que la manière de produire va changer durablement ?

Oui, c’est certain. Nous vivons aujourd’hui en très concentré une mutation que nous anticipons  et pratiquons depuis de longues années. Ce n’est pas une rupture totale de technologie mais nous arrivons à une nouvelle ère ou les différents univers technologiques apprennent à travailler ensemble pour élargir le champ des possibles. Des habitudes vont se prendre, on va s’habituer à des nouveaux modes de production plus légers et souples mais l’exigence de qualité fera toujours la différence.

Contacter Letsee

Un doute ? Une question ? Un projet ? N'hésitez pas, on est là !

Contactez-nous